Avantages de la technologie et des services d’aérogommage et hydrogommage

Cette rubrique a pour but de mettre en lumière les points les plus importants à prendre en considération lors de l’achat d’un matériel de gommage. Ne pas en tenir compte, c’est risquer d’investir dans un matériel limité ou simplement inadapté, en général, sans possibilité de retour en arrière. Tout le monde est capable aujourd’hui de produire une machine qui projette un média par le biais d’un volume d’air plus ou moins important, cependant…

Écoulement régulier et économique du granulat

L’écoulement du granulat représente 90 % des problèmes rencontrés lors de l’utilisation de machines destinées à projeter des granulats fins. Ce, tant ces derniers sont sensibles à l’humidité ambiante et naturelle. De même, plus le grain est fin, moins il sera fluide en cuve. Pour illustrer notre propos, prenons un exemple extrême (et un peu absurde) : il y a peu de chance que vous arriviez à projeter de manière régulière et maîtrisée une poudre aussi fine que la farine boulangère !

Il faut donc porter la plus grande attention aux différents dispositifs proposés pour résoudre ce problème et vous éviter d’avoir à interrompre sans cesse votre travail pour aller secouer une machine qui se refuse à vous fournir du granulat pendant plus de deux minutes consécutives… Il faut aussi interroger le vendeur sur les procédures prévues pour palier à un toujours possible colmatage ou une nécessité de vidanger la cuve pour changer de granulat. C’est un point que beaucoup préfèrent ne pas aborder.

Solutions

1. Stocker le granulat à l’abri de l’humidité, y compris sur le chantier ou dans le véhicule et utiliser un traitement d’air type refroidisseur d’air.
2. Les cuves que nous proposons sont à fonds coniques (éviter les fonds plats) et sont mises sous pression pour faciliter l’écoulement du granulat.
3. Nos vannes de dosage de granulat, pneumatiques ou manuelles, ont été choisies en raison de leur grande précision et de leur polyvalence. Nous proposons de leur adjoindre un vibreur à bille pour accroître leurs performances.
4. En cas de mauvais écoulement du média, une première vanne, dite de « débourrage », permet d’augmenter la pression de cuve pour améliorer la sortie de ce dernier tandis qu’une deuxième vanne, montée sur le doseur d’abrasif, permet d’évacuer, rapidement et sans aucun démontage, un éventuel bouchon qui y serait localisé.
5. Une procédure simple est prévue pour vidanger rapidement la cuve et une trappe de visite donne accès à l’intérieur de celle-ci pour les cas extrêmes et la maintenance.

Equipement d’hydrogommage

L’hydrogommage, nous l’avons vu précédemment, est une projection de média avec adjonction d’eau, impérative partout où la poussière générée par le gommage devient une nuisance environnementale, voire un danger. Un matériel prétendant répondre à cette caractéristique ne peut se limiter à proposer une buse à injection d’eau avec un tuyau à brancher sur un hypothétique point d’eau disponible sur le chantier. En effet, tous les chantiers n’en sont pas forcément dotés et dans ce cas que propose votre future machine ? Quel dispositif d’injection d’eau l’équipe ?

Solutions

1. Une véritable pompe à eau pneumatique, avec réglage de pression et manomètre, couplée à une vanne d’arrêt automatique. Cette pompe autorise l’hydrogommage à partir de n’importe quelle source d’alimentation, réservoir inerte ou arrivée réseau. L’hydrogommage est donc possible partout. En prime, l’arrêt de la pompe donne accès au gommage à sec aussi appelé « aérogommage ».
2. Pour des raisons économiques et pratiques, PROBANET fait le choix de monter sur ses hydrogommeuses, un sytème en deux parties, composé d’ un porte-buse à injection d’eau universel (diam. 50 gros filet) et d’une buse de gommage classique. Cet équipement permet de changer de buse pour, par exemple, avoir un diamètre plus petit ou plus grand, sans avoir à investir à nouveau dans une coûteuse buse à injection d’eau incorporée. Ces buses habituellement appelées « Turb’eau », marque déposée, valent entre 350 et 600 euros selon le diamètre et le fournisseur. Une buse de gommage classique ne coûte, elle, que de 100 à 150 euros !

Commandes a distance

Les commandes à distance offrent à l’opérateur un grand confort de travail puisqu’elles lui évitent de retourner à sa machine pour effectuer certains réglages. Lors d’un travail sur échafaudage, par exemple, elles peuvent s’avérer indispensables.

Les différents modèles offrent à distance :
1. Type AMN : commandes marche – arrêt de l’aérogommage
2. Type APN : commandes marche – arrêt de l’aérogommage et soufflage avec coupure du granulat.
3. Type APN-TWIN : Deux modes de travail « Normal » et « CSPP » en plus de toutes les fonction du type HPN.
4. Type HPN : commandes marche – arrêt du gommage et fermeture de l’arrivée d’eau pour passer en aérogommage, coupure de l’alimentation en média pour passer en mode soufflage ou pour réaliser un rinçage. Quatre opérations sont donc disponibles : hydrogommage, aérogommage, soufflage et rinçage.
5. Type HPN-TWIN : Deux modes de travail « Normal » et « CSPP » en plus de toutes les fonction du type HPN.

Caractéristiques générales

Comme tous les équipements professionnels, une machine de gommage doit être robuste, fiable et maniable pour s’adapter à toutes les configurations de chantiers. Les éléments qui la composent doivent être de bonne qualité et ses conduites d’air suffisamment dimensionnées pour les plus gros volumes d’air susceptibles d’être nécessaires à certains travaux. Sauf, pour des petits travaux de bricolage, il vaut mieux éviter les conduites d’air inférieures à 3/4 de pouce. Enfin les ensembles trop volumineux et peu maniables compliquent les mises en place des chantiers surtout lorsqu’on travaille seul… L’emplacement et la qualité des différents raccords sont aussi des éléments à prendre en considération.

Les matériels sont construits pour offrir un meilleur confort de travail et une grande fiabilité, dues à la cohérence de la fabrication et à la qualité de tous les composants de marque mis en oeuvre (vannes de dosage, régulateurs de pression, filtres séparateurs, pompes à eau, manomètres etc…)

Nous attirons votre attention sur le fait que les capacités de cuves sont traditionnellement quantifiées en litres. Or certains fabricants, sans doute pour semer la confusion, l’expriment, eux, en kilogrammes de Garnet dont on sait que c’est un granulat de forte densité… Les suffixes 60 ou 100 utilisés chez ces fabricants correspondent en réalité à des 30 ou 60 litres. Il est donc important de d’étudier méticuleusement les fiches techniques des équipements qu’on vous propose.

Votre fournisseur

Une fois le matériel livré, votre fournisseur reste une pièce importante de la réussite de votre projet. Au-delà des problèmes de SAV, ses connaissances techniques sur les différents secteurs d’activité que vous aborderez doivent être suffisantes pour vous renseigner et vous conseiller. Est-il disponible à tout moment pour répondre à vos interrogations ou vous aider à résoudre un dysfonctionnement ? A-t’il mis en place en place une tarification préférentielle pour ses clients lors d’achats futurs ? Vous apporte-t’il les éléments permettant de créer vos premiers documents de communication ? Apparaîtrez-vous sur son site internet avec les coordonnées permettant à d’éventuels donneurs d’ordre de vous joindre directement ? Règne-t’il un climat d’entraide entre les clients-partenaires de la marque ?

Les granulats ou abrasifs de gommage
Le compresseur d’air comprime