Comment choisir son matériel d’aérogommage ou d’hydrogommage ?

Le processus de lavage et de décapage existe sous plusieurs types. C’est seulement les modes de réalisation qui sont différents. Que ce soit à haute ou à basse pression, il est idéal est de nettoyer à fond les surfaces ou supports. Découvrez l’essence de chaque machine, son usage et son mode d’emploi. Choisissez vos matériels à bon escient.

L’aérogommeuse, particularités et principes de fonctionnement

L’aérogommage est un système de nettoyage sans agent chimique utilisant un dispositif de séchage. Une aérogommeuse permet d’astiquer une surface, sans utiliser une pression d’eau dans un environnement qui autorise la projection de poussières. Toutefois, la machine utilisée est pratiquement une buse à injection d’eau et est reliée à un robinet via un tuyau. La pression d’eau du réseau devra alors être suffisante pour assurer une meilleure brumisation à la sortie de la buse. Il convient de dire que cette solution est essentiellement admissible pour les interventions ponctuelles et peu fréquentes. Une technique de nettoyage douce s’impose en termes d’aérogommage.On peut affirmer que cette technique de nettoyage est la projection moderne de l’hydrogommage. En effet, le processus de nettoyage reste le même qu’avec celui-ci. Seulement, l’utilisation d’eau est néant. La technique de sablage en matière de traitement de surface est similaire à l’aérogommage.

L’hydrogommeuse, spécificités

L’hydrogommage nécessite l’assemblage d’eau à haute ou basse pression avec de l’air, de léger granulat, de tendre et de pulvérulent. Quels sont les composants d’un hydrogommage ? Essentiellement, l’hydrogommage est composé de poudre de verre, de poudre calcite, de poudre de pierre et de compresseur. L’implication d’eau est radicale vu que nous parlons d’hydro signifiant littéralement « eau ». Par ailleurs, il est à souligner que l’hydrogommage est spécifique pour les équipements haut de gamme. La projection d’eau et d’abrasif naturel est essentielle pour le nettoyage des surfaces traitées. L’eau est aussi utilisée pour des travaux au bicarbonate de sodium, pour le dégraissage et pour le non propagation de poussières. Les zones urbaines sont les endroits fréquents où sont appliqués l’hydrogommage. Notez que l’hydrogommage est également doté de dispositif de séchage.

Faites votre choix selon le cas et le contexte

Quoiqu’il en soit, le système de nettoyage requiert des machines spécifiques. Il convient de dire que chaque équipement propose une multitude de fonction. Chaque matériel décrypte son mode d’emploi, son utilité et le résultat attendu. Lors de l’achat de matériel de gommage,il est préférable de connaître à l’avance qu’est-ce que vous attendez de l’équipement : nettoyage humide ou nettoyage sans agent chimique ?

Nettoyage de façade par Hydrogommage, une technique de nettoyage privilégiée
Nettoyage industriel : Nettoyage et décapage l’aérogommage