Nettoyage, désinfection et hygiène dans les bio-industries

Dans les bio-industries, le nettoyage et la désinfection doivent être effectués à la perfection pour garantir une bonne hygiène de vie. Cela nécessite d’importantes quantités d’eau et de détergents. Sachant que plus de 80% des entreprises du secteur de l’agroalimentaire procèdent encore à cette méthode. Toutefois, voici de nouvelles solutions de nettoyage récemment rencontrés dans les bio-industries.

La cryogénie

La cryogénie est un processus de nettoyage qui consiste à projeter des particules de glace carbonique via un flux d’air compressé. Le mélange de choc mécanique et de froid permet d’enlever toute salissure s’accumulant sur un support donné. Après le nettoyage, la glace carbonique devient propre. Le déchet est, par la suite, facile à éliminer. La cryogénie est à la fois efficace et écologique. En effet, elle permet un nettoyage impeccable. De plus, ce processus n’utilise aucun désinfectant chimique. En outre, il procure un gain de temps. Contrairement au procédé de nettoyage traditionnel qui comprend plusieurs étapes, cette solution s’effectue en un seul niveau. Cela permet de limiter la quantité d’eau à utiliser. Le principal inconvénient de la cryogénie est surtout son coût élevé.

Le nettoyage par vapeur sèche saturée

Le nettoyage par vapeur sèche saturée consiste à projeter de la vapeur d’eau à forte pression. Il convient de porter celle-ci jusqu’à ébullition. Il faut, toutefois, faire en sorte qu’il n’y ait pas condensation au contact d’une surface froide. Notant que cet aspect sec et surchauffé a des caractères dissolvants et dégraissants. Comme la cryogénie, le nettoyage par vapeur sèche saturée nécessite peu de quantité d’eau. Cependant, pour garantir une bonne hygiène industrielle, l’utilisation de désinfectant est parfois indispensable. Cela permet d’éliminer au mieux les fortes salissures et de traiter les surfaces infectées. Ce processus de nettoyage présente de nombreux avantages. Économique, il permet d’économiser jusqu’à 90% de la quantité d’eau nécessaire lors d’un nettoyage classique. En outre, cette technique assure un réel gain de temps.

L’ozone, pour la désinfection dans les bio-industries

Pour garantir une bonne hygiène dans les bio-industries, l’utilisation de l’eau ozonée s’avère être une solution intéressante. Il parait que l’ozone soit efficace pour tuer les bactéries qui s’accumulent sur les surfaces ou supports encrassés. Cet élément permet également de traiter l’eau de lavage de fruits et légumes. Comparée au chlore, l’eau ozonée présente différents avantages. En effet, elle est un meilleur désinfectant. Cette solution permet d’enlever une matière organique par le biais de la lyze. À la fois, elle tue et détruit les bactéries. Cela favorise la production de biofilm. Sachant que le nettoyage par eau ozonée est la seule méthode autorisée pour le process bio.

Économisez vos argents et créez votre produit d’entretien fait- maison !
Sentez le doux parfum naturel en utilisant la lessive linge BIO !